ubiwiki

Accueil > Fiches > T02 > HISTOIRE > Le fascisme italien, l'URSS de Staline, le (...)
Rubriques
  • Article

Le fascisme italien, l’URSS de Staline, le nazisme allemand : des régimes totalitaires

samedi 21 novembre 2020, par Jihad

Type de sujet et bornes du chapitre : Sujet comparatif, les bornes du chapitres sont de 1922(Italie), 1924(URSS) et 1933(Allemagne) à 1945, avec une approche multiscalaire, au plan régional et national de chaque pays.

Problématique : En quoi ces 3 régimes sont-ils comparables ? Quelle définition peut-on donner du totalitarisme ?

Plan du cours :
I Une dictature politique basée sur une idéologie totalitaire.
a) Des dictatures...
b) ...Mais des idéologies foncièrement différentes.
II Le poids de l’Etat dans l’économie.
III Un projet de transformation de la société
a) La mobilisation des masses par la propagande.—> Film de propagande de Leni Riefenstahl et vidéo youtube : https://www.youtube.com/watch?v=IpM...
b) Le déploiement d’une extraordinaire terreur de masse. —> cas de l’URSS https://youtu.be/2InpnQOAjr0?t=152
c) La société face au projet totalitaire. La création du Vatican et les Accords de Latran https://www.lefigaro.fr/histoire/ar...

Conclusion : Les trois régimes partagent donc un certain nombre de traits communs permettant de définir le totalitarisme. Il s’agit en effet de régimes basés sur une idéologie dominante, un parti unique, la dictature d’un dirigeant, une police imposant la terreur, un monopole des moyens de communication, un monopole de la force armée et une économie dirigée par l’Etat.Cependant, si la comparaison entre les trois régimes est possible, elle ne permet de conclure à l’identité des trois totalitarismes. Le nazisme se distingue avant tout par l’horreur du génocide. Même si l’utilisation politique de l’antisémitisme par Staline et les lois antisémites adoptées en Italie en 38 sont condamnables, elles n’atteignent pas le degré de cruauté de la politique génocidaire nazie. Les régimes doivent être distingués pour une autre raison. S’il existe une parenté réelle entre le fascisme et le nazisme, ces deux idéologies rejettent le communisme dont les références sont complètement différentes. En résumé, si les régimes décrits sont loin d’être identiques, la définition du totalitarisme est un outil pratique pour comprendre des dictatures d’un type nouveau émergeant vers 1920-1930. On peut donc conserver cette grille de lecture, même si elle est critiquable, pour les comparer. Slavoj Zizek était lui plus radical : il proposait carrément de se débarrasser de ce concept.

Vocabulaire :
1) Fascisme Italien :
-Fascisme : idéologie nationaliste qui se présente comme une troisième voie (=extrême droite) et qui rejette le communisme et le capitalisme.
-Autarcie : Politique qui consiste à vivre de ses propres ressources en réduisant le plus possible les échanges avec l’extérieur.
-Corporatisme : doctrine économique et sociale qui ne reconnaît pas la lutte des classes et les syndicats. Les travailleurs et le patronat d’un même secteur sont associés dans des corporations qui les représentent auprès de l’Etat.
-Autarcie : Politique qui consiste à vivre de ses propres ressources en réduisant le plus possible les échanges avec l’extérieur.
2)Stalinisme soviétique :
-Stalinisme : idéologie communiste inspiré du Marxisme et du Léninisme qui applique de collectivisation et d’abolition de la propriété privée. Staline se revendique héritier du Marxisme et du Léninisme mais va imposer un vision dévoyé de leur idéologie.
-Kolkhoze : ferme collective. Le revenu des kolkhoziens dépend du temps de travail et du revenu de l’exploitation.
Dékoulakisation : Les koulaks sont des pays riches il s’agit dont d’une purge de ces paysans.
-Sovkhoze : ferme d’Etat. Chaque travailleur perçoit un salaire fixe.
-Komsomols : jeunesses communistes.
-Goulags : Camps de travail.
-NKVD : (Commissariat du peuple à l’intérieur ) Police politique. Le NKVD est l’ancêtre du KGB (Comité de sécurité d’ Etat), crée en 1954.
3) Nazisme Allemand :
-Nazisme : idéologie fondamentalement raciste et viscéralement nationaliste (Mein Kampf —> race Aryenne = race supérieur). Il met au dessus de tout l’État.
-Corporatisme : doctrine économique et sociale qui ne reconnaît pas la lutte des classes et les syndicats. Les travailleurs et le patronat d’un même secteur sont associés dans des corporations qui les représentent auprès de l’Etat.
-Autarcie : Politique qui consiste à vivre de ses propres ressources en réduisant le plus possible les échanges avec l’extérieur.
-Gestapo : Geheim Staatpolizei, police politique secrète du pati nazi fondée en 1933.
-SA (Sturmabteilung ) : Division d’assaut, organisation paramilitaire du NSDAP créée par Hitler en 1921 en réunissant d’anciens combattants, des officiers mécontents et des membres des corps francs sous l’autorité d’Ernst Röhm.
-Antisémitisme : haine des juifs.

Dates clés :
1)
- 1922 : Mussolini au pouvoir
- 1924 : Affaire Matteotti
- 1926 : Mussolini obtient les pleins pouvoirs grâce aux lois fascistissimes.
- 1929 : Accords du Latran
- 1934 : L’État d’Italie devient une autarcie
- 5000 oposants entre 1922 et 1943 sont envoyés dans les prisons et bagnes du sud de l’Italie.
- 1937 : Mort de Gramsci (fondateur du parti communiste) en prison.
2)
- 1922 : Staline devient secrétaire général du PCUS et commence à se diriger vers le pouvoir en 1924, suite à la mort de Lénine, en éliminant ses adversaires politiques.
- 1936 : Une nouvelle Consitution est voté, le peuple vote pour un parti unique et des candidats uniques.
- 1930-32 : Famine Ukrainienne
- 1936 à 1939 : Grande Purges
- 1932 à 1939 : Estimation de 20 millions de morts à cause des Goulags.
3)
- 8-9 Novembre 1923 : Putsch de la Brasserie
- 1925-1926 : Mein Kampf (Mon combat)
- 31 Juillet 1932 : Le parti NSDAP (Parti National Socialiste des Travailleurs Allemands) obtient 37,27% des voix et devient le premier parti Allemand. https://fr.wikipedia.org/wiki/Élec...
- 6 Novembre 1932 : Les nazis obtiennent 33,1% des voix cette fois-ci et reste 1er parti Allemand. https://fr.wikipedia.org/wiki/Élec...
- 30 janvier 1933 : Hitler est nommé chancelier
- Mars 1933 : Il obtient les pleins pouvoirs.
- 1934 : Hindenburg meurt et Hitler devient Reichsführer.
- 1933-1941 : ouverture des camps destinés à enfermer des opposants du régime ou les gens qui y sont assimilés, puis les juifs en 38, avant de passer à la Solution finale en 1942.
- Juin 1934 : La nuit des longs couteaux

Biographie  :

Hitler  : Adolf Hitler est un idéologue et homme d’État allemand, né le 20 avril 1889 à Braunau am Inn en Autriche-Hongrie (aujourd’hui en Autriche et toujours ville-frontière avec l’Allemagne) et mort par suicide le 30 avril 1945 à Berlin. Il a bouleversé l’histoire du XXe siècle. Autodidacte et orateur brillant, il a répandu son idéologie nazie dans toute l’Allemagne. Chef du parti nazi à partir de 1921, nommé chancelier en 1933, sa dictature a été instaurée à partir de 1934, époque où il est devenu le "Führer". Face à sa politique militaire d’annexion de territoires, la Seconde Guerre mondiale est devenue inévitable. Comme il l’avait annoncé dans son livre Mein Kampf, il a mis en place la "Solution finale" destinée à l’extermination des Juifs. 6 millions de personnes ont trouvé la mort dans les camps de concentration (Juifs, Tsiganes, homosexuels, handicapés).

Mussolini : né le 29 juillet 1883 à Predappio et mort le 28 avril 1945 à Giulino di Mezzegra, est un journaliste, idéologue et homme d’État italien. Fondateur du fascisme, il est président du Conseil du royaume d’Italie, du 31 octobre 1922 au 25 juillet 1943, premier maréchal d’Empire du 30 mars 1938 au 25 juillet 1943, et chef de l’État de la République sociale italienne (RSI) de septembre 1943 à avril 1945. Il est couramment désigné par le terme « Duce », mot italien dérivé du latin Dux et signifiant « Chef » ou « Guide ».

Staline : Joseph Staline, né le 18 décembre 1878 à Gori (Empire russe, actuelle Géorgie) et mort le 5 mars 1953 à Moscou, est un révolutionnaire bolchevique et homme d’État soviétique d’origine géorgienne. Il dirige l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) à partir de la fin des années 1920 jusqu’à sa mort en établissant un régime de dictature personnelle absolue. Les historiens le jugent responsable, à des degrés divers, de la mort de trois à plus de vingt millions de personnes.

Sources  : Cours Ubiqwity, Youtube et Wikipédia